Comment différencier littérature populaire et littérature scientifique ?

La littérature savante est produite par des chercheurs spécialisés dans un domaine particulier, et l’information qu’ils transmettent est d’abord destinée aux spécialistes du domaine. La littérature scientifique est, par définition, très spécialisée et demande une certaine connaissance de base du domaine afin de bien comprendre les informations transmises. Tout le contraire de la littérature populaire, qui est destinée au grand public, et peut être rédigée par « n’importe qui », que ce soit un journaliste, ou bien un individu lambda écrivant sur un site web par exemple. Ce faisant, la frontière entre littérature populaire et littérature scientifique est parfois mince. En effet, fréquemment, la littérature populaire résume et synthétise de l’information scientifique, afin de la rendre plus accessible au grand public. À l’université, il est demandé aux étudiants de systématiquement rechercher les sources originales écrites par les chercheurs. 


Pour juger de la qualité d’une source d’information, il suffit de regarder si cette dernière a été validée par des paires. Voici alors ce qu’il se passe : chaque manuscrit qui est soumis à une revue scientifique doit passer à travers un processus d’évaluation, qui est effectué par des experts du même domaine. D’où cette expression « évalué par les pairs ». Ces experts se livrent donc, entre autre, à l’évaluation de la qualité du manuscrit et de la méthodologie employée. Un article scientifique ayant été évalué par des pairs pourra être jugé de meilleure qualité qu’un article qui ne l’a pas été. 

Afin d’évaluer si telle ou telle source d’information s’avère être fiable, voici une liste de questions qui peuvent aider à trouver des réponses, et à vérifier la qualité d’un manuscrit. Pour vérifier son exactitude, demandez-vous si l’auteur cite des références, et si l’article est évalué par les pairs. Pour juger son expertise, demandez-vous qui est l’auteur du manuscrit, si ce dernier est affilié à une université ou un institut de recherche, et qui en est l’éditeur. Pour déterminer si l’écrit est à jour, posez-vous les questions suivantes : quand le manuscrit a-t-il été publié ? Est-ce qu’il y a des informations plus récentes sur ce sujet? Enfin, pour déterminer le but de l’écrit, demandez-vous si il est écrit avec un ton objectif ou bien biaisé, et si des conflits d’intérêts évidents ressortent de la lecture du manuscrit. 

Parlons également de l’information que nous trouvons sur les sites web de nos jours. La qualité de ce que l’on peut trouver sur internet est extrêmement variable. Alors, comment savoir si l’information est fiable ? Certains sites web proviennent d’associations professionnelles, d’agences gouvernementales ou d’instituts reconnus, qui offrent une information de qualité. Mais alors, comment faire le tri entre le bon et le mauvais ? Là encore, pour évaluer l’information trouvée sur le web, il y a certaines questions à se poser afin d’éviter d’exploiter des informations erronées. L’information est-elle compatible avec d’autres sources ? Qui est l’auteur et quelle est son expertise quant au sujet abordé ? Quand le site web a-t-il été mis à jour pour la dernière fois ? Quel est l’objectif du site ? Est-ce qu’il divertie, informe, éduque ? L’auteur a-t-il un parti pris ou est-ce qu’il présente bien tous les aspects du sujet évoqué ? Une petite astuce infaillible et rapide d’application pourra vous permettre de vérifier la qualité de l’information : toujours regarder l’extension du site web ! Vous voyez apparaître : « .edu », « .org », « .gov », alors il y a de fortes chances pour que le site soit de bonne qualité et fiable. 

ÉpiZ, des histoires pour enfants envoyées par lettres

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.